Précédent
Au maître, au confrère, à l'ami : florilège d'envois à Paul Bourget

François Mauriac (1885-1970)

François Mauriac arriva à Paris pour ses études à l’École des Chartes, et logea même quelques mois face à l’Institut catholique de Paris. En novembre 1909 parut son premier recueil de poèmes, mais il ne reçut que le soutien de Barrès et de Bourget. « Oserai-je rappeler que ce que Paul Bourget fit pour le jeune Barrès, il le fit aussi pour moi-même, puisque ce fut lui qui lut à Barrès mes premiers vers », rappelle-t-il dans son discours lors de la séance de l’Académie française du 26 décembre 1935. En l’absence du directeur de l’Académie, Georges Lecomte, et du chancelier, le cardinal Baudrillart, recteur de l’Institut catholique de Paris, en déplacement à Rome, François Mauriac fut en effet chargé du discours à l’occasion de la mort de Paul Bourget (discours publié dans Le Figaro du 27 décembre 1935). Mauriac fut toujours redevable de son soutien à son « maître » Bourget, dont il se considéra comme l’un de ses « fils spirituels » (voir l’exemplaire de presse du Fleuve de feu envoyé « à mon cher et vénéré maître », cote PB 1216). Il partagea avec son aîné la triple destinée littéraire de jeune poète contrarié, de romancier catholique reconnu, et de journaliste engagé. Il fut élu à l’Académie française le 1er juin 1933. Bourget ne se rendait déjà plus aux séances sous la Coupole, et était déjà tombé dans une sorte de disgrâce littéraire. Si Mauriac l’a constamment défendu, Bourget ne lui témoigna cependant pas l’amitié et le soutien accordés à Barrès ou à Maurras. L’académicien fut cependant très encourageant avec Mauriac pour son premier roman, L'Enfant chargé de chaînes, dans ce rôle de passeur pour les jeunes talents de la littérature française qu’il affectionnait. Mais pour Mauriac, même dans un hommage appuyé, Bourget demeurait déjà un homme de lettres d’un autre temps.

Pour en savoir plus :
DAUZATS, Charles, “La Mort de Paul Bourget,” dans Mauriac en ligne.




Permalien
https://bibliotheque-numerique.icp.fr/idurl/4/8622